Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

du 14 au 25 septembre

Enregistré dans : Actualité, France — Jen at 5:12 pm on Mardi, septembre 26, 2006

Jeudi 14 : Veille du départ

Aujourd’hui, on rencontre les écoles de Compiègne : CP, CE1 et CM2. La journée est bien chargée : c’est fatiguant de répondre aux dizaines de questions des enfants, mais tellement intéressant ! Une petite soirée crêpes chez Rémi et Stéphanie a conclu la journée. On profite des spécialités françaises tant qu’il est encore temps ! Alice et Lucie nous accueillent dans leur nouvel appart. Merci les filles.

Vendredi 15 : Premiers kilomètres et premier pépin

C’est le grand jour ! Séb prépare un plat de pâtes pour le pti déj, c’est ça d’être sportif ! Le rendez-vous est fixé à 10h sur l’esplanade de l’UTC. Il y a peu de monde, c’est un peu décevant. Heureusement les présents sont enthousiastes ! La classe de CM2 vient nous dire au revoir. C’est l’occasion pour eux de nous poser encore quelques questions, de nous donner leurs impressions sur le site qu’ils ont découvert la veille après notre passage. Une photo de classe devant les vélos pour saisir l’instant.

Nous voilà partis avec Pap’Alain (mon papa) : on passe le château, l’hippodrome, on traverse la forêt. On arrive juste à temps à Pierrefonds pour pique-niquer devant le château et l’étang. Il faut reprendre des forces car cet après-midi, la route est longue. On décide de rejoindre Aulnois ce soir. Les 15 premiers kilomètres se passent bien quand soudain, la chaîne de Séb se bloque dans un grand bruit. Il ne nous faut pas longtemps pour comprendre que sa journée de vélo est finie pour lui : le dérailleur est coincé dans les rayons et complètement arraché. La patte qui le tenait est cassée. L’assistance de Maman Jo, Aurélie et Didier est rapide et efficace : elle emmène Séb et son vélo en réparation. Pendant ce temps, je continue la route avec Papa (mais sans mes sacoches).

Le soir, Alex, Claire, Céline et Delphine, des copains de Séb, nous rejoignent -non sans mal- à Aulnois. Ils nous parlent de leur voyage de cet été en Inde. Bientôt nous y serons aussi !

Samedi 16 et Dimanche 17 : Week-end émotions

En début d’après-midi, mon vélo est réparé et je rentre avec jusqu’à Aulnois. Quel plaisir de se sentir libre, prêt à continuer après le croche patte vicieux de la veille [Séb]. Petit à petit, la maison se remplit de la famille et des amis. On est heureux de partager ces moments avec eux. Samedi soir, la famille Daude nous surprend en nous présentant la nouvelle ligne de tee-shirts Regards d’Ailleurs (que vous pourrez vous procurer très bientôt). Après le repas, on organise la première séance de jeux avec Maxime et Quentin, mes petits cousins. On joue au chat bougie (dont on a appris les règles à Compiègne quelques jours plus tôt) et au Kubb, un jeu de vikings.
Il est maintenant l’heure de partir, et de pleurer un peu… Didier et Guillaume nous accompagnent jusqu’au goûter pour cette courte étape. On joue un peu de musique à Guillaume et Céline avant d’aller planter la tente dans un champ un peu plus loin.

Semaine du Lundi 18 au Vendredi 22 : Première semaine

Le matin, il n’y a pas de réveil, et c’est bien agréable ! Je suis quand même obligée de me lever quand Séb commence à ranger son duvet, dégonfler son matelas et charger ses affaires sur son vélo… La première phrase de la journée va bientôt devenir mythique : “t’as envie de pédaler ?”, avec un grand sourire (pour lui) et des yeux à peine ouverts (pour moi).
Pour l’instant, il a presque toujours plu à midi mais on trouve toujours un abri pour manger. On en profite aussi pour écrire nos carnets de route, jouer un peu de musique…
L’après-midi nous permet d’avancer encore avant de choisir l’emplacement de notre tente. On mange de bon coeur devant l’unique programme possible pour nous, le coucher du soleil, avant de rejoindre nos duvets.

En une semaine on a atteint Dijon. On est surpris de ne toujours pas avoir mal aux jambes (ni aux fesses !). On fait tranquillement nos 50 km journaliers, malgré les journées de vent de face, les côtes à deux chevrons et les grasses mat’ ! On traverse principalement des champs, des forêts et des vignes. Dans la région de Troyes, on longe le lac d’Orient sur les pistes cyclables construites en haut des digues. Ce lac est en fait un bassin qui permet de réguler le débit de la Seine. S’il n’y a plus d’inondations à Paris, c’est grâce à lui ! Un petit détour nous permet d’ailleurs d’aller pique niquer à côté de la source de la Seine.

A l’approche de Dijon (Tallan exactement) on cherche l’hospitalité chez l’habitant pour la première fois. C’est Geneviève qui nous offre un coin de jardin et une bassine d’eau pour la douche.

Du Samedi 23 au Lundi 25 : A nous le Jura !

La pluie nous retient sous la tente une bonne partie de la matinée. Aux premiers rayons de soleil, on part en direction de Beaune par la route des grands crus. On passe nos 400 km à Gevrey Chambertin, pique nique face au château du Clos de Vougeot… Dans les vignes, les vendangeurs s’activent.
A la sortie de Beaune, on trouve de nouveaux hôtes. L’accueil est chaleureux et complet : Didier, Agnes, Amélie et Mathilde nous offrent douche, apéro au crémant de Bourgogne, ravioli, thé, petit déjeuner chaud et de bons moments de convivialité. Quel bonheur !

On renfourche nos destriers et filons à vive allure à travers la Bresse. Il est 18h lorsqu’on arrive au tournoi de pétanque de Savigny en Revermont. Youri, Jean Luc, Xavier (chez qui on dort) et les autres nous laisseront un très bon souvenir !

Lundi, on s’attaque au premier vrai changement d’altitude : c’est l’ascension du premier plateau jurassien. Tout se passe bien, mise à part la pluie qui nous oblige à enfiler nos ponchos. On longe le lac de Vouglans avant d’arriver à Charchilla, chez les Paillet. Pap’Alain et Maman Jo nous y rejoignent. C’est bon de retrouver une maison !

(Pour illustrer tout ça, vous pouvez trouver les photos dans l’album du même nom)

3 commentaires »

29

Commentaire par nath

26 septembre 2006 @ 20:10

rooohhhhhh vous???? tricher???? ;)

28

Commentaire par Séb et Jen

26 septembre 2006 @ 19:13

Si on fait tout ce qu’on a prévu à vélo, on devrait faire 12 000 kilomètres mais ça sera certainement moins que ça parcequ’on va tricher en Chine par exemple !

27

Commentaire par nath

26 septembre 2006 @ 19:05

waou, déjà 400 kilomètres.. mais au fait, vous allez en aligner combien au total??

on pense bien à vous du haut de la france ;)

gros bisous! :D

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>