Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

Du 26 au 31 Septembre. Jura-Grenoble

Enregistré dans : Actualité, France — seb at 6:30 pm on Vendredi, octobre 13, 2006

Pause dans le Jura

Dans une maison, on peut plus facilement cuisiner de bonnes choses et les Paillet ne s’en privent pas ! En deux jours, ils nous font goûter au poulet bressan, aux crêpes suzette, au vin jaune et notre coup de coeur : les oeufs meurette ! Seul défaut de l’accueil, Bernard ne laisse pas gagner les invités à la pétanque ! Encore merci à vous deux pour votre accueil, et aux parents de Jennifer d’être montés pour l’occasion.

On reprend la route !

Bien reposés, nous descendons du plateau du Jura pour emprunter les gorges de l’Ain qui nous mènent jusqu’à notre campement. C’est une place de grand choix un peu en hauteur avec vue sur les gorges. On nous propose une douche, puis de la charcuterie locale en attendant le poulet mis à rôtir… On aurait pu croire que l’on était attendu ! Au matin, Monsieur Longchamp nous donne quelques conseils pour mieux régler notre position sur les vélos. Le soir suivant, nous trouvons beaucoup plus difficilement un endroit où dormir, mais nous l’apprécions d’autant plus. Un paysan nous propose un coin près d’un champ de maïs avec une jolie vue… sur la centrale nucléaire de Superphoenix. La moissonneuse nous réveille au lever du soleil et nous avons droit à une visite commentée des lieux, il nous parle de sa vie à la ferme depuis qu’il y est né. Voyage dans le temps.

Arrivée sur Grenoble par les montagnes

Pour notre dernière nuit dehors avant d’arriver sur Grenoble, une petite partie de l’équipe d’Objectif Sciences nous rejoint avec le minibus. Nous y chargeons les vélos et partons pour un bivouac sur les hauteurs dans la Chartreuse. Nous passons un bon moment avec Thomas et Valérian autour d’un feu de camp. Au menu, châtaignes grillées (que nous avons ramassées dans la journée), mijotée de saucisses (nouvelle sponsorisation d’Objectif Sciences) aux pommes, arrosée de sirop d’érable ramené il y a peu du Canada. Eh ! Fameux !

Avant de les laisser, Valérian m’offre son klaxon. Moment très fort pour moi. En parlant de son voyage à plusieurs reprises l’été dernier, il m’a mis en tête une idée très séduisante qui ne m’a plus lâché : découvrir le monde à vélo. Je voyage maintenant avec son klaxon ! Merci Val.

Nous traversons la Chartreuse et devons gravir deux cols assez sérieux, mais ce n’est pas encore l’Himalaya. Evidemment, la route demande plus d’efforts que la route de plaine qui aurait pu nous mener à bon port, mais la vue sur Grenoble et la descente (une petite vingtaine au total) en valent le coup. Morgane, ma sœur nous accueille et nous envahissons son appart.

Pas de commentaire »

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>