Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

Toulon-Menton

Enregistré dans : Actualité — seb at 11:32 am on Samedi, novembre 11, 2006

Pour notre départ de Toulon, nous sommes suivis par Raphaële, ma marraine et ma soeur Morgane. Mon vaillant filleul nous suit aussi pendant quelques kilomètres qui sont ses premiers hors du jardin. Michel nous accompagne aussi un moment mais il a davantage d’experience… Le soir c’est la première nuit de camping pour le jeune cycliste. Ca ne l’a pas empêché de ronfler.

Le lendemain matin, quelques membres de la famille nous ont rejoint pour un petit déjeuner sur la plage qui se finit en baignade. Oui, nous sommes bien le 29 Octobre !
Un peu plus tard, nous retrouvons Alex qui nous accompagne aujourd’hui. C’est le moment de dire au revoir…
Nous suivons alors le sentier du littoral qui comme son nom l’indique longe le bord de mer. Il est très praticable à vélo même  s’il faut parfois pousser dans le sable. Le soir Claire nous emmène de délicieuses tartes et du jus de raisin maison. mmmh.

Les jours qui suivent, nous longeons toujours le bord de mer par de belles routes en corniche. Un peu avant d’arriver à Cannes, nous faisons une rencontre assez inattendue : c’est un copain de Grenoble. Nous passons la nuit chez lui.
Sur la croisette, à Cannes, un artiste grec vient nous parler de la vie sur une ile de la mer Ionniène. Il nous envoie à ses amis là bas… Le soir, nous retrouvons les parents de Jennifer qui sont venus y passer quelques jours. Nous mettons nos vélos dans la chambre qu’ils nous ont réservée à l’hôtel et partons prendre l’apéro sur le bateau d’amis à eux. Brusque changement de style de vie ! Le lendemain, nous profitons de la voiture pour aller nous balader dans les ruelles d’un village perché (Eze village) et admirer un jardin de cactus et autres succulentes.

En repartant de Nice avec nos vélos cette fois, nous sommes contraints de monter sur la moyenne corniche et de repasser par le village de la veille. La route du bord de mer est fermée pour cause de travaux dans un tunnel… Je crois que l’on apprécie davantage les points de vue qu’en voiture. On était tout de même contents de ne pas avoir nos vélos à pousser dans les ruelles et les escaliers la veille ! Nous redescendons vers Monaco et nous sommes bien refroidis par le vent. Il fait déjà presque nuit et nous cherchons l’hospitalité aux alentours de Menton. Nous nous retrouvons pour la première fois face à des refus en série. Nous finissons par nous diriger vers un terrain de camping dans lequel on nous concède un emplacement même si celui ci est fermé. Il était temps.

Ecrit depuis une agence immobilière à Gesate en Italie

Pas de commentaire »

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>