Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

Les oeufs en meurette

Enregistré dans : France, À table ! — Jen at 11:36 am on Lundi, novembre 13, 2006

Ca y est, on a quitté la France, et avons donc pu choisir la meilleure découverte culinaire parmi les crêpes suzettes, les oursins… Nous avons l’honneur de vous presenter les vainqueurs : les oeufs en meurette !

La recette a été testée chez les Paillet lors de notre pause dans le Jura. On ne connaissait pas, mais on a vite adopté ! Et pour que vous aussi vous puissiez essayer, les Paillet nous dévoilent leur recette (merci !!!). A vos fourneaux !

  • 15 œufs
  • 15 tranches de pain grillées au four avec un peu d’huile d’olive ou revenues à la poêle sur les deux faces avec du beurre
  • 2 ou 3 oignons
  • 2 ou 3 carottes
  • 3 bouteilles de passetoutgrain
  • 750 g d’oignons grelots
  • 500 g de lardons (100 g pour préparer la sauce et 400 g pour préparer les assiettes)

La sauce

Faire fondre les oignons émincés et les lardons. Rajouter les carottes finement émincées, quelques feuilles de laurier, des queues de persil, de la muscade râpée et des grains de poivre.
Faire chauffer le vin bouteille par bouteille, pour bien le flamber, l’ajouter ainsi que un ou deux cubes (ou mieux, du bouillon de viande).
Faire cuire le tout au moins une demi heure (et même plus si possible). On peut faire cette cuisson en avance.

On continue

Passer la sauce avant d’y ajouter 100 g de beurre.
Délayer 80 g de maïzena dans du liquide froid.
Lier la sauce avec cette préparation, laisser faire un bouillon, saler et poivrer si nécessaire.
Faire revenir les oignons grelots et les lardons.

Juste avant de servir :

(parce que cette recette a un inconvénient : tout le monde ne peut pas manger en même temps. Il faut préparer les assiettes au fur et à mesure. Interdiction de faire réchauffer !)
Faire cuire les œufs dans de l’eau vinaigrée pas salée (les pocher).
Dans l’assiette, disposer une tranche de pain, des lardons et des oignons. Déposer un ou deux oeufs, puis verser quelques cuillères de sauce.

Dépêchez-vous de manger tant que c’est chaud…

Un commentaire »

69

Commentaire par Maman Jo

16 novembre 2006 @ 17:11

Il faut signaler que la recette est pour six personnes….et j’ai les noms de ceux qui en ont repris.Je ne dirais rien….ils se reconnaîtront.

“Il semble que l’origine de l’œuf en meurette(www.creusot.net/creusot/gourmand/oeuf_meurette.htm) est liée à celle du bœuf Bourguignon. Plat régional par excellence, le bœuf Bourguignon constituait fréquemment le plat principal du repas de midi. Réchauffé, il est encore meilleur… Mais que faire de la sauce qui reste quand tous les morceaux de bœuf ont disparu ? Tout simplement un repas du soir, en y cassant quelques œufs qu’on fera pocher !
Une variante consiste à pocher les œufs dans l’eau avant de les plonger dans la sauce. bof… Préférez la version Bourguignonne, qui colore les œufs d’une superbe teinte”

C’est un régal. On en reprendrait bien un ou deux.
Maman Jo

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>