Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

Jeux russes

Enregistré dans : Jeux, russie — seb at 8:14 am on Vendredi, juin 29, 2007

Dans le transsiberien

Dans le couloir de notre wagon, a bord du transsiberien, Sioma, jeune russe de 8 ans s’approche peu a peu de moi en jouant avec une petite voiture et une moto en plastique (des jouets que nous n’avons pas vu depuis un moment !) Je lui propose une partie de cartes et nous nous installons sur la moquette du couloir. Peu apres, je suis invite a prendre place dans le compartiment ou il voyage avec sa maman et sa soeur. Elles nous apprennent quelques jeux au fil des jours de train.

Dorak

Le nom de ce jeu de cartes signifie “idiot” en russe. Ce titre est attribue au perdant.

Pour jouer a 2 :
On distribue 6 cartes par personnes. La derniere carte de la pioche est rendue visible. Elle donne la couleur de l’atout (les cartes de cette couleur ont une valeur superieure a toutes les autres). Un joueur attaque en posant une carte. L’autre doit alors jouer une carte plus forte de la meme couleur ou bien couper. L’attaquant place ensuite une deuxieme attaque. Attention : il doit jouer une carte dont la valeur a deja ete jouee. Par exemple, si il a joue un 8 et que l’autre joueur a joue un 10 au premier tour, il ne peut attaquer qu’avec un 8 ou un 10. Si il ne peut pas jouer ou qu’il a deja place 6 attaques, les cartes jouees sont ecartees du jeu et l’autre joueur devient attaquant. Si le defenseur ne peut pas se defendre, il ramasse alors les cartes jouees et les place dans son jeu.
A la fin de chaque tour, les joueurs completent leurs jeux a l’aide de la pioche pour avoir 6 cartes. C’est l’attaquant qui se sert en premier.
Le gagnant est le premier a s’etre debarasse de toutes ses cartes.

On peut jouer a 4 par equipe de deux. Le partenaire n’aide son equipier que pour attaquer (si ce dernier n’a pas de cartes d’une des valeurs deja jouees) Des que l’une des joueurs a perdu, on se retrouve dans une configuration de jeu a 3, chacun pour soi.

Dans le jeu a trois, on attaque le joueur qui se trouve a sa gauche. Le troisieme joueur vient en aide a l’attaquant comme si il etait son equipier dans le jeu a 4. Les joueurs deviennent successivement attaquant sauf lorsqu’ils perdent auquel cas on saute leur tour.

Calichto

Pour jouer a Calitcho qui signifie “la baque”, un joueur cache un anneau entre ses deux mains jointes. Les autres joueurs tiennent leur mains de la meme facon et sont places le long d’une ligne. Celui qui a la bague passe devant chaque joueur et fait mine de la donner a chacun d’entre eux en glissant ses mains entre les leurs mais il ne la donne evidemment qu’a un seul. Puis, il retourne derriere sa ligne quelques metres ou dizaines de metres plus loin. Lorsqu’il crie “Calichto !”, lui et le nouveau porteur de la bague doivent se rejoindre alors que le but des autres est de les en empecher. D’ou l’interet de donner la bague le plus discretement possible ou d’essayer d’induire en erreur sur l’identite de celui qui la recoit.

Isportcheni tilephon

C’est le telephone russe ou le “mauvais telephone”. Nous y jouons en russe, assis en ligne sur une banquette de leur cabine. Il ne s’agit pas de phrases a transmettre fidelement le long de la ligne de bouche a oreille mais de simples mots repetes rapidement. Nous y jouons en russe et je ne suis pas un bon maillon de la chaine si ce n’est pour bien transformer les mots et permettre de bonnes rigoloades

A l’ecole francaise de Moscou

Rastiapa

Les maternelles suivent un programme d’initiation au folklore russe. Le jeu que nous avons prefere se joue au rythme de la musique entrainante que joue l’intervenant a l’accordeon. On forme d’abord une ronde d’enfants. Derriere chacun d’eux se place un autre joueur et un dernier se trouve au centre de la ronde. Lorsque la musique commence, les joueurs situes dans la “ronde interieure” se mettent a danser en se deplacant a l’interieur du cercle forme par ceux qui etaint derriere eux et qui sont restes a leur place. Lorsque la musique s’arrete, il faut vite aller se placer derriere un des joueurs formant toujours la ronde. On ne peut pas choisir une place qui est deja occupee. Celui qui n’a pas trouve de place est le rastiapa mais son cas n’a rien de grave : il danse de nouveau avec les joueurs qui viennent de se retrouver dans la “ronde interieure” lorsque l’accordeon reprend.

3 commentaires »

Commentaire par EDITORIALI

23 juillet 2017 @ 13:24

I’m gone to convey my little brother, that he should also
go to see this web site on regular basis to get updated from latest gossip.

Commentaire par Badsanierung München

25 mars 2017 @ 14:44

When I originally commented I seem to have clicked on the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now
on each time a comment is added I recieve four emails with the same
comment. Is there a way you are able to remove me from that service?

Thanks a lot!

Commentaire par Sloneg

31 juillet 2009 @ 15:55

Bonjour.

juste une precision.
c’est pas Dorak mais Dourak et l’accent tonique est sur A
Douràk = Дурак

Fil RSS des commentaires pour cet article. URI de Trackback

Laissez un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>