Regards d’ailleurs

Une route de rencontres

L’équipement

(en cours de rédaction)

“Qu’est-ce qu’on emmène pour un an ?” Bonne question ! On vous dévoile ici le contenu de nos sacoches…

N.B. : Bien sûr l’organisation a changé au cours du voyage, s’adaptant à la quantité de vêtements (impressionante en hiver) ou de nourriture (nulle en Asie puisque les petits restos du bord de route sont bien suffisants).

Toutes nos sacoches étaient Ortlieb (sauf la sacoche de guidon de Séb, et il regrette), grand ou petit format, en bâche de camion ou toile, roulable ou à clip. Elles sont toutes excellentes ! Un très bon investissement !
Séb avait (4*20L) et moi (2*20 + 2*15 L), volume idéal pour deux.

Une * montre les choses vraiment utiles, dont on s’est souvent servi ou les coups de coeur.
Une (x) montre ce qu’on a porté sans jamais l’utiliser, par chance (la chambre à air), ou parce qu’on n’en avait pas l’utilité (l’eau de Javel).

Sur Rozo, le vélo de Séb :

  • deux bidons tenant l’eau bouillante, un rétroviseur, Skini notre tente * (T3 Ultralight pro de chez Décathlon. Très bien sauf le fait qu’elle ne tienne pas sans les piquets), la guitare dans une housse faite maison en jean *, des rayons de rechange scotchés au cadre pour ne pas les tordre (x), un casque de vélo
  • dans la sacoche avant gauche
    • Une fiole d’huile pour graisser les chaines *
    • Deux chambres à air
    • Une clé pour démonter les pédales pour l’avion*
    • Une clé à molette*
    • Une chaîne de rechange (x)
    • Une pompe à vélo*
    • Deux kits de purge pour réparer nos freins (Magura hydrauliques) (x)
    • Trois cables de dérailleurs (= cables de frein) (x)
    • 4 paires de patins de frein (les patins de frein ont été changés une seule fois, à 8500 km environ)
    • Deux cadenas (choisissez un cadenas en U parce que ce sont les plus efficaces mais en Asie, tous types de cadenas peuvent faire l’affaire)
    • Un panneau solaire roulable Flexcell (Cette technologie ne présente pas le meilleur rapport puissance/poids. Optez plutot pour un panneau dur)
    • Bouteille d’alcool à brûler (pour le réchaud. Pas de problème pour en trouver en Italie, en Grèce, difficile en Chine -on s’est rabatu sur de l’alcool médical qui fait une fumée noire horrible lors de sa combustion-)
    • Plus ou moins de nourriture… (ou des noix, des amandes, des oranges trouvées au bord du chemin)
  • dans la sacoche avant droite
    • le concertina dans sa housse faite maison
    • un rouleau de scotch marron
    • De plus en plus de livres !! C’est notre excès du voyage. Livres, guides de voyages, magazines…
    • une petite radio à manivelle de Nature et Découverte (vite tombée en panne. conseil : en choisir une avec grandes ondes pour capter RFI si ça vous intéresse de suivre les informations)
    • Un grand sac plastique sur lequel s’installer pour manger (fin du voyage seulement. utile pour s’étaler un peu n’importe où et limiter la crasse sur les vêtements)
    • Plus ou moins de nourriture
  • dans la sacoche arrière gauche
    • Deux paires de chaussettes Décathlon (séchage très rapide)
    • Chaussettes de ski
    • deux slips (troués sur la fin, un slip russe vient en renfort)
    • un cycliste court de vélo
    • un cycliste long de vélo
    • un pantalon nature et découverte avec jambes ammovibles. Clair pour le soleil et ample pour les moustiques (séchage très rapide). Avec des poches qui ferment.
    • un collant de ski pour les soirées et les nuits froides
    • un pantalon imperméable non respirant
    • Un teeshirt de vélo infiniment plus agréable qu’un teeshirt en coton (lavage tous les 10 jours envisageable)
    • Un teeshirt “Regards d’ailleurs” et un autre tee shirt pour avoir une tenue “propre”
    • Un polo de sport à manches longues
    • Un sous pull de ski
    • une veste polaire
    • une veste imperméable respirante
    • Une paire de gants de ski
    • une paire de gants de soie
    • Un cheich. Une grande bande de tissu claire qui sert aussi bien d’écharpe que de camouflage nomade sous le soleil cuisant de Mongolie.
    • Un paire de lunettes de ski
    • Un bonnet (”scouffo” acheté en Grêce)
    • Une paire de chaussures Gore Tex (marque Asolo) plus du tout imperméables sur la fin du voyage
    • Maillot de bain
    • Petite serviette à séchage très rapide
  • dans la sacoche arrière droite
    • Une boite de médicaments (cf. fichier santé)
    • un drap de soie (s’en servir le plus souvent possible parcequ’il est lavable sans trop de peine contrairement au duvet)
    • matelas autogonflant Thermarest * (bien mieux que les Décathlon pour de la longue durée)
    • une paire de sandales (pour pédaler quand il fait chaud et/ou qu’il pleut)
  • dans la sacoche de guidon (Vaude non étanche. Déconseillée !)
    • le pouet de Val’
    • un jeu de cartes
    • un briquet
    • carnet de route
    • petit carnet pour prendre des notes rapides
    • 2 stylos et un crayon à papier
    • un appareil photo (Canon A95, utile pour faire des petits films ou prendre des photos plus discrètement qu’avec le réflex)
    • un couvert pliable (je conseille aujourd’hui une cuillère à soupe et un couteau)
    • un ouvre boite pliable
    • Une lampe frontale
    • dans un tibilick * (petit sac que l’on peut prendre en bandoulière prè du corps la nuit ou dans les villes) : des euros, des dollars, carte d’identité, passeport, carnet de santé international, carte de groupe sanguin, carte bleue, photocopies des papiers importants de Jen, des photos d’identité
    • Un porte feuille avec des vieilles cartes et quelques pièces de monnaies (pour satisfaire des bandits)
    • Raymonde la ptite amande (rêvait de voir le monde mais était prisonnier, d’un petit amandier…)
    • Un petit savon (utile pour se laver les mains sans avoir à sortir toute la trousse de toilette)
  • dans une petite sacoche derrière et sous la selle
    • Un multi outils (clés allen, tourne vis plat et cruciforme, clé à rayon, dérive chaîne)
    • Des têtes de rayons
    • Rustines et colle
    • Une clé pour ouvrir le pédalier
  • et les choses dont je me suis débarassé au cours du voyage
    • Idem que Jen + Cadenas en U qui était grippé

Sur Rozette, le vélo de Jen :

  • deux bidons tenant l’eau bouillante * (des bouteilles d’eau avant d’acheter ces bidons), un rétroviseur *, Dzialdowo le premier compteur kilométrique et Lidzbarck le deuxième *, un drapeau français * (permet de provoquer les conversations dans des pays “réservés”, la Pologne par exemple), un tendeur pour le sac boudin à l’arrière *, un casque de vélo *, des cale-pieds (en prendre avec des sangles si on veut vraiment s’en servir), une boussole - sonnette *
  • dans la sacoche avant gauche (la salle de jeux)
    • 3 balles de jonglage (x)
    • un kazoo (x)
    • pompe à vélo
    • trépied
    • fil nylon (initialement pour attacher les vélos et inciter les potentiels voleurs à arrêter, mais on ne l’a jamais mis)
    • cartes routières
    • papier à lettres
    • cordes de guitare (x)
    • carte du monde *
    • méthode de concertina
    • carnet de chant
    • la bibliothèque (un sac) : crayons de couleurs (x), guide de l’appareil photos, les lectures du moment (la sélection naturelle de Darwin, Like the flowing river de Coelho, textes et paroles de Brassens), carnet de dessins, conditions générales et particulières de l’assurance, papier récapitulatif des médicaments
    • rouleau de scotch marron
    • spray anti moustique
    • lampe de poche à manivelle
    • frontale *
  • dans la sacoche avant droite (la cuisine)
    • torchon (x)
    • eau de Javel en pastille (x)
    • brosse (x)
    • 2 poches à eau de 2L Décathlon * (utilisées seulement en Mongolie où l’on craignait de manquer d’eau)
    • spirale anti moustique (x)
    • dans un sac transparent : anti moustique en roll, briquet *, double de toutes les clés *, couverts, épingles à nourrice
    • couscous de secours
    • dans un sac * : prises et chargeurs, transformateur, adaptateur, cable petit USB - grand USB
    • 2 tasses en alu (inutile si on a des bidons qui résistent à l’eau bouillante, achetés en Mongolie)
    • dans un sac * : thé, tisane, bouillon cube
    • popotte Trangia *
  • dans la sacoche arrière gauche
    • chambre à air de rechange (x)
    • sac à viande *
    • chaussures type rando raid (ou sandales selon ce qui n’est pas à mes pieds) * (les sandales servent quand il fait chaud ou lorsqu’il pleut trop et qu’il ne fait pas trop froid)
    • pantalon imperméable non respirant * (beaucoup moins cher que le Gore Tex, et franchement suffisant pour l’utilisation qu’on en a fait)
    • veste imperméable * (conseil : choisir un col qui monte bien haut pour couvrir le nez du vent, une capuche qui couvre bien toute la tête (et le casque), les bouts de mes manches n’étaient pas imperméables et franchement j’ai pesté !, le dos était très long (veste de raid) et c’était agréable. Le tout était consistué d’une membrane seulement et ça suffit : on peut pédaler en TShirt ou en polaire en dessous, idéal pour s’adapter à la température extérieure)
    • matelas autogonflant Thermarest * (bien mieux que les Décathlon pour de la longue durée)
    • trousse à pharmacie (un tuperware pour que les boîtes de médicaments ne s’écrasent pas trop) : bandes, seringues stériles, biafine, antadys *, pastilles miscropur * (pour purifier l’eau),… cf. fichier santé
  • dans la sacoche arrière droite (mon armoire)
    • chaussettes de rando automne * (séchage rapide)
    • chaussettes rando été * (séchage rapide)
    • 2 slips décathlon sans couture spécial course à pied * (séchage rapide)
    • manches (2 tubes pour rallonger les manches qui sont trop courtes)
    • lunettes de soleil (x)
    • maillot de bain * (pratique pour prendre une douche “en public”)
    • polaire légère
    • veste polaire * (un col montant, des manches bien longues, deux poches)
    • T-Shirt Regards d’Ailleurs (le blanc c’est vraiment dur à laver à la main, d’autant plus quand c’est en coton)
    • T-Shirt représentant un plateau de backgammon (utile pour s’habiller ou pour jouer !)
    • T-Shirt de nuit *
    • T-Shirt de soirée manches longues * (juste un truc class qu’on ne met pas souvent et qui reste donc propre… agréable quand on vient de prendre une douche)
    • 2 T-Shirts manches courtes de vélo * (séchage rapide, bien plus agréable à porter que ceux en coton quand on fait un effort, et qu’on transpire un tant soit peu)
    • cycliste court de vélo (utile au début, je ne l’ai plus mis après le Népal)
    • pantalon indien (a remplacé le pantalon de rando dans lequel je ne rentrais plus après l’hiver… utile pour se sentir propre après la douche)
    • pantalon large et léger pour pédaler * (achété en Inde, lorqu’il m’était interdit de porter des shorts, son seul inconvénient est d’être en coton)
    • dans un sac : contons tiges, mouchoirs, papier toilette
    • dans un sac (la trousse de toilette) : 2 brosses à dent * , dentifrice * , brosse à cheveux * , savon en pain * , lessive en pain * , kit couture, lentilles (x les mains sont trop sales pour pouvoir les mettre), élastiques * , anti-moustique, deux éponges gratte-gratte * (servent de gant)
    • serviette séchage rapide Nature et Découverte * (un peu grande -60*120-, on n’a pas besoin de tant)
    • gilet de sécurité fluo
    • cheich * (protège contre le vent, le froid, le soleil, le sable, sert de chapeau…)
  • dans le sac boudin à l’arrière
    • 2 duvets * (T° confort -2°C, T° extrême -10°C)
    • 2 sacs de compression pour les duvets (nous ont servi quand on est partis en trek)
  • dans la sacoche de guidon
    • appareil photos Canon 400D et son pare soleil *
    • disque dur Creative Zen Vision * (nous a servi de lecteur mp3, de sauvegarde pour les photos, d’enregistreur et de réveil)
    • un carnet de route *
    • un carnet de dessins *
    • un petit carnet * (pour noter les infos diverses trouvées sur internet ou dans les lectures, les adresses, et les idées qui défilent dans la tête pendant qu’on pédale, le mien servait aussi pour tenir les comptes)
    • un crayon à papier, 2 stylos bille, un marqueur indélébile
    • des photos de ma famille * (les photos de groupe sont idéales pour montrer à ceux qui nous accueillent et qui veulent voir “à quoi ça ressemble la France et les Français ?”)
    • dans un tibilick * (petit sac que l’on peut prendre en bandoulière) : des euros, des dollars, carte d’identité, passeport, carte d’étudiante, carnet de santé international, carte de groupe sanguin, carte bleue, photocopies des papiers importants de Séb, des photos d’identité
    • un porte monnaie *
    • rustines et colle adaptée * (pour réparer les matelas autogonflant aussi)
    • Raymond la ptite amande
  • et les choses dont je me suis débarassé au cours du voyage
    • un cycliste long de vélo *
    • des chaussettes de ski *
    • un pantalon de rando dont les pattes se dézippent (pratique mais je ne rentrais plus dedans…) *
    • un collant - caleçon * (quand il fait très froid)
    • un T-Shirt de vélo à manches longues * (séchage rapide et respirant)
    • des gants de ski * (utiles l’hiver car ils coupent du froid et du vent)
    • des gants en polaire
    • un bonnet doublé polaire *
    • des tongs (on pédale mieux avec des sandales)
    • des guides, des livres, les sauvegardes de photos sur CD, les “souvenirs” achetés sur la route, les carnets de route terminés, …

Des questions sur notre équipement ? N’hésitez pas à nous contacter par mail pour tout renseignement.

logo Châ

Pas de commentaire

Fil RSS des commentaires pour cet article.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.